Juin 152012
 
signez-la-petition

Les Amoureux au ban public soutiennent Iago et Charlotte dans leur combat pour la régularisation de Iago.

Signez la lettre ouverte rédigée par Charlotte au préfet :

 » Monsieur Le Préfet,

Vous trouverez ci-joint une liste d’amis et de personnes de l’entourage de Mr GVIDIANI Iago qui le soutienne pour l’obtention de son titre de séjour qui lui est de nouveau refusé.

Le tribunal de Grenoble nous avait pourtant l’année dernière soutenu et il avait obtenu l’autorisation provisoire de rester sur le territoire et de travailler.

Malheureusement un appel au tribunal de Lyon le laisse a nouveau sans papiers…

Pourtant Mr GVIDIANI Iago est présent sur le territoire Français depuis 7 ans, il vit avec une Française depuis 6 ans avec qui il est pacsé depuis plus de 18 mois tout enprouvant leur vie commune depuis le début de leur relation (courriers officiels, adresses communes, lettres de témoignages étant déjà présent dans son dossier).

Il travail légalement, a disposé de plusieurs contrats de travail et de promesses d’embauches.

Il n’a jamais eu de démêlé avec la justice Française.

Il est intégré à la société par le biais de différentes associations sportives et sociales.

Il a représenté la France dans des tournois sportifs nationaux ou internationaux et pourtant on lui refuse son titre de séjour…

Il fait de nombreux efforts pour apprendre la langue et la culture Française lui permettant d’être de nombreuses fois sollicité par des associations Chambériennes pour êtreinterprète dans différentes situations (médecins, assistantes sociales…) et est toujours volontaire lorsqu’il s’agit d’aider les citoyens.

Les personnes qui le connaissent soutiennent de nouveau sa demande pour l’obtention d’un titre de séjour…

En espérant que cette mobilisation permettra une nouvelle appréciation de son dossier et l’obtention d’un titre de séjour lui permettant de concrétiser ses projets familiauxavec sa conjointe Melle PAVIET Charlotte car Mr GVIDIANI Iago remplit pleinement le devoir d’un citoyen Français de part son intégration.

Cordialement« .

Pour signer la lettre ouverte, se rendre ici.

 

 Publié par le 15 juin 2012

Désolé, les commentaire sont désactivés pour l'instant.