Juin 252012
 
Ecrire-Babsi-BW
Monsieur le président de la République,
Je vous contacte aujourd’hui afin de vous faire par de ma situation personnelle.
Je suis citoyenne française et je vis actuellement avec mon mari une situation très difficile et suréaliste. En effet mon mari est bloqué en Algérie depuis 11 mois pour cause de refus de visa  alors que mon mariage a était reconnu et transcrit par le ministère des affaires étrangères et ce en seulement 1 mois ce qui est extrèmement rapide.
Monsieur le président nous avons suivi toutes les procédures de l administration et nous nous sommes mariés en Algérie alors que nous nous sommes rencontrés en France sous les conseils de notre mairie.
Nous sommes séparés depuis plusieurs mois, au motif d’arguments, qui selon moi, ne sont pas fondés.
J’ai grandi en France,je vis et travaille ici ,j’ai toujours fait confiance à mon pays et votre élection me redonne confiance et espoir……
Nous nous battons depuis des mois pour crier, haut et fort, que notre union est basée sur des sentiments sincères : l’ amour et la confiance.
Notre mariage est remis en question, sans que personne ne nous a laissé la possibilité  de nous exprimer à ce sujet.
Nous sommes jugés et condamnés, alors que nous avons fourni  des dizaines et des dizaines de photos avant et après ainsi que pendant notre mariage preuve de l’authenticité de notre histoire, des attestations de notre entourage respectifs, et commun  des courriers, des factures téléphoniques détaillés astronomique, en vain …..personne ne veut nous entendre ou mème prendre le temps de le faire.
Je suis désespérée…….
Qu’essaye t-on de faire…nous empècher de nous aimer ?Faut il quitter la France pour vivre notre amour et fonder la famille dont nous revons ???
Je ne peux l’envisager….
J’aime la france et je veux y fonder ma famille continuer à travailler et à m’épanouir avec l’homme que j ai choisi  d aimer et d’épouser.L’un des motifs du rejet de visa est l’absence de vie commune, je tiens à vous préciser que ceci est un choix.Nous avions décider d’attendre de nous unir pour enfin partager un foyer familial, nous ne sommes pas les seuls dans ce cas la je présume ?

Et ensuite monsieur le président comment avoir une vie commune après un mariage célébré en algérie si le visa est refusé ? C’est illogique…..
D’autre part, le tribunal administratif a jugé l’implication de mon mari dans notre relation trop faible, sans même l’avoir auditionné ni les services consulaires, ni la police…..PERSONNE. Dans une procédure comme celle ci, le conjoint francais et généralement auditionné aussi mais ce ne fut pas mon cas non plus.
Monsieur le président je suis âgée 35 ans, et pense etre capable seule de juger l implication de mon mari dans notre couple…
Je me rend régulièrement  en algérie et j envisage un 6ème voyage en 11 mois tout les deux ou trois mois…….je suis épuisée physiquement moralement, et financièrement .
Voila pourquoi je m adresse a vous aujourdhui afin que vous m aidier a trouver une solution a cette situation inssupportable
Pendant votre campagne électorale j ai retenu que vous disiez que l’on ne peut empêcher des citoyens français de tomber amoureux d’étrangers .
Tout ce que nous souhaitons mon mari et moi, est d’être enfin réuni afin de commencer notre vie à deux tout simplement
Tous ces mois perdus ne pourrons etre rattrapés….
J’ espère que le président de notre pays qui nous a annoncé le changement entendra mon appel et ma demande d aide
Merci d’avoir pris le temps de me lire
Veuillez agréer monsieur le président de la république mes sincères salutations
Madame L.
 Publié par le 25 juin 2012

Désolé, les commentaire sont désactivés pour l'instant.