Oct 162013
 
image.temoignage

 

 

 

Encore un petit pas franchi pour que nous puissions concrétiser notre histoire amoureuse en toute quiétude.

En effet je viens d’avoir confirmation de Madame la Maire que la célébration de notre mariage pourra être faite le 9 novembre 2013 (si Madame la Maire ne change pas d’avis).

Après avoir refusé notre dossier puis saisi le procureur sans même nous avertir pour suspicion de mariage blanc, et enfin prétextant l’attente de la réponse du procureur pour nous situer une date de célébration, Madame la maire a quand même cédé grâce au soutien au combien primordial de votre association et notamment grâce à l’aide précieuse de la juriste des Amoureux au ban public de Quimper.

Nous avançons doucement dans notre projet de vivre a deux, mais qu’il est difficile pour une citoyenne française de faire valoir le respect de son droit fondamental : le mariage avec mon loulou ivoirien.

Désolé, les commentaire sont désactivés pour l'instant.