Charlotte

Avr 122017
 

Le documentaire de Nicolas Ferran « Les Amoureux au ban public – le film » sera projeté le jeudi 20 avril 2016  à la Bibliothèque Andrée Chedid en présence du réalisateur et de membres du mouvement des Amoureux au ban public.

La projection sera suivie d’une rencontre avec le réalisateur, lui même fondateur du mouvement des Amoureux au ban public !

Horaires
De 19h à 21h
Lieu
Bibliothèque Andrée Chedid
36 rue Emeriau
75015 Paris
Métro ligne 10, station Charles Michels (438m) ou Avenue Emile Zola (439m)
Accès
Accès libre
Contacts
bibliotheque.andree-chedid@paris.fr
http://equipement.paris.fr/bibliotheque-andree-chedid-1734
https://www.facebook.com/BibliothequeAndreeChedid/
Avr 122017
 

Les Amoureux au ban public s’associent à l’événement international du Loving Day, le 12 juin, pour célébrer la mixité, la diversité et la pluri-culturalité !

Tout droit venu des Etats-Unis

Le 12 juin 1967, la Cour Suprême des Etats-Unis, par l’arrêt Loving vs. Virginia, rend anticonstitutionnelle l’interdiction des mariages « interraciaux » qui sévit alors dans de nombreux états. Cette décision met ainsi un terme au combat de neuf années mené par un couple mixte unissant une femme afro-américaine et un homme caucasien, au cœur d’une société ségrégationniste.  Par un heureux hasard, ce couple porte le nom prédestiné de Mildred et Richard Loving.

Depuis, cette date est célébrée par le mouvement « Loving Day », créé à New-York au début des années 2000. Les festivités ont principalement lieu aux Etats-Unis, et en 2017, les Amoureux au ban public et leurs partenaires européens vous donnent rendez-vous à Lyon, Marseille, Paris, Strasbourg, Copenhague, Amsterdam, Vienne, Bruxelles…

 Amour et solidarité

Les couples binationaux réunis au sein du Mouvement des Amoureux au ban public combattent les politiques restrictives et les obstacles administratifs qui les empêchent de vivre pleinement leur vie familiale. En initiant l’implantation du Loving Day en France, ils espèrent révéler avec optimisme la richesse de la diversité en France aujourd’hui.

Ambiance chaleureuse et programmation éclectique 

Nul besoin d’être en couple binational pour venir : En solo, en amoureux, entre amis ou avec toute la  famille, venez nombreux pour célébrer la diversité !

Informations pratiques sur les quatre événements française à venir très prochainement sur cette page !

  • Lyon, le samedi 10 juin
  • Marseille le lundi 12 juin
  • Paris, le samedi 10 juin
  • Strasbourg, le dimanche 11 juin

Soutenez les Amoureux au ban public en faisant un don pour le Loving Day.

Rendez-vous sur la page de notre collecte sur :

 

Chaque don nous est précieux !

Mar 272017
 

Le lundi 27 Mars 2017

 

Cher.e.s candidat.e.s à l’élection présidentielle,

Savez-vous parmi les familles françaises, combien sont mixtes et réunissent des personnes de nationalités, d’origines, ou de cultures différentes ?

Aujourd’hui en France, la diversité des modèles familiaux compose une mosaïque en perpétuelle évolution :

« En 2015, 7,3 millions de personnes nées en France ont au moins un parent immigré, soit 11 % de la population » (statistiques de l’INSEE – 2015)

« […] Quel que soit le lieu de célébration, 27 % des mariages ayant concerné au moins une personne de nationalité française en 2015 sont des mariages mixtes. » (Statistiques de l’INSEE – 2015)

Nous sommes ici ! Nous, couples binationaux mis au ban de la République !

Depuis une vingtaine d’années nous assistons à un durcissement des politiques migratoires en France qui a de lourdes conséquences sur notre vie de famille. L’État présume par avance de la fraude dont nous serions coupables.

Entraves à la célébration du mariage, enquêtes de police, violation de la vie privée, séparation forcée en cas de refus de visa, précarité administrative… ne sont qu’une partie du parcours du combattant auquel nous devons nous plier. Pourtant qu’est-ce qui nous différencie des autres familles françaises à part un lieu de naissance, un passeport,  un parcours migratoire ?

Nous sommes des couples et des familles comme les autres, et nous traversons les épreuves de la vie sans savoir par avance si notre amour et notre lien y résistera. Au nom de quoi devrions-nous continuellement nous justifier de nos choix et modes de vie pour que nous soient accordées la Liberté, l’Égalité et la Fraternité inscrites aux  frontispices de la République ?

Nous sommes ici ! Nous, les Amoureux au ban public ! Et nous vous demandons, en tant que futur chef de l’exécutif, de prendre en compte notre cri d’alarme !

Mettez à profit vos cinq prochaines années de mandat présidentiel pour mettre fin à la suspicion généralisée à notre égard, à la disparité des pratiques administratives qui produisent des ruptures d’égalité et à l’apparition chronique d’exigences bureaucratiques qui viennent s’ajouter aux conditions déjà restrictives prévues par la loi.

Vous trouverez ci-après les revendications que nous proclamons depuis dix ans, et que nous porterons tant que nécessaire.

Avec l’espoir que vous vous engagiez clairement pour le respect des droits des couples binationaux.

Les Amoureux au ban public

 

  1. Le respect de la liberté du mariage par la suppression des entraves mises à sa célébration.
  2. Le respect de la vie privée par la limitation des enquêtes et auditions portant sur la réalité de l’intention matrimoniale et de la communauté de vie : l’arrêt du caractère systématique et répétitif de ces procédures et leur encadrement rigoureux.
  3. L’amélioration des conditions d’accueil des personnes étrangères dans les administrations,
  4. L’instauration de procédures garantissant la transparence de l’instruction de la demande par l’administration et le suivi de celle-ci par les administrés
  5. Le respect des délais d’instruction brefs et impératifs et de l’obligation de motiver de façon circonstanciée toute décision de refus.
  6. La délivrance automatique d’un visa d’entrée en France pour les personnes étrangères et leurs enfants, vivant en couple avec un.e personne de nationalité français.e.
  7. La délivrance automatique d’un titre de séjour aux personnes étrangères vivant en couple avec un.e personne de nationalité français.e quelles que soient les conditions de leur entrée et de leur séjour en France.
  8. La garantie d’une situation administrative stable par la délivrance effective de la carte de résident et un accès facilité à la nationalité française.
  9. Le maintien du droit au séjour en France en cas de séparation, de divorce, ou de décès de la personne de nationalité française
  10. L’interdiction de prononcer l’éloignement d’une personne étrangère vivant en couple avec une personne de nationalité Française

 

Mar 272017
 

 

A partir du 27 mars 2017, et pendant 10 jours, les Amoureux au ban public interpellent les candidat.e.s à l’élection présidentielle via les réseaux sociaux et leur adressent une lettre ouverte.

Découvrez et relayez leur campagne via Twitter et Facebook !

et vous, on vous a déjà dit ça ? #noussommesici #lamournapasdefrontiere #couplesmixtes #immigrationfamiliale

 

 

Mar 132017
 

L’INSEE publie une enquête sur les statistiques de 2015 relatives aux mariages mixtes en France.

« En 2015, 236 300 mariages ont été célébrés en France, dont 33 800 entre une personne de nationalité française et une personne de nationalité étrangère : 14 % des mariages célébrés en France en 2015 sont donc des mariages mixtes. Dans un cas sur deux, ils ont uni un homme de nationalité étrangère et une femme de nationalité française. Un mariage mixte sur dix est un remariage pour les deux époux.

En 2015, 46 300 mariages célébrés à l’étranger ont été transcrits à l’état civil français. La plupart (91 %) ont uni une personne de nationalité française et une personne étrangère. Ainsi, quel que soit le lieu de célébration, 27 % des mariages ayant concerné au moins une personne de nationalité française en 2015 sont des mariages mixtes.« 

Retrouvez les détails de cette enquête et les graphiques sur leur site de l’INSEE

Fév 152017
 

Saint-Valentin 2017 : cinq chiffres sur l’état du couple en France

Au fil des années, le nombre de naissances hors mariage s’est multiplié, l’âge du premier mariage a reculé tandis que les divorces se sont accélérés.

Par Ralitsa Dimitrova et Camille Charpentier

[…]

5. De plus en plus de mariages internationaux

La part des couples formés par un(e) Français(e) et un(e) étranger(ère) a plus que doublé en quarante ans, même si la grande majorité des mariages se font entre deux personnes de nationalité française : les couples mixtes représentaient 14,3 % des mariages célébrés en 2014 selon l’Insee. La même année, la part des mariages entre étrangers représentait un peu plus de 3 % des mariages en France.

[…]
En savoir plus et découvrir les graphiques sur le site du Monde

Fév 152017
 

Les nouvelles frontières de l’amour

Dans un contexte de repli, les unions franco-étrangères suscitent la méfiance d’une partie des autorités qui peinent à unir des couples pour certains et délivrer des visas pour d’autres afin qu’ils puissent vivre ensemble. Le mouvement Les Amoureux au ban public, et particulièrement son antenne à Strasbourg, défend « la liberté d’aimer ».

par Fabienne Delaunoy

Dernier né des collectifs des Amoureux au ban public en France, celui de Strasbourg organisait hier une soirée militante et festive lors de l’opération «Strasbourg mon amour». La manifestation avait pour but de sensibiliser le grand public à une situation administrative souvent compliquée pour les couples franco-étrangers. Parce que l’amour n’a pas de frontière et que les couples franco-étrangers sont des couples comme les autres, l’idée était aussi de fêter la Saint-Valentin d’une manière conviviale avec un concert, la lecture de lettres d’amour, un quizz…

Lire la suite de l’article et découvrir les premières photos de la soirée sur le site du journal

 

Fév 142017
 

14, février 2017,

Chères amies, chers amis,

En 2017, les Amoureux au ban public célèbrent 10 ans d’existence et d’actions !

Qu’est-ce qui a changé pour les couples binationaux depuis 2007 ?

Pas grand-chose, et la situation est parfois même pire en France, en Europe et dans le monde !

Le dernier gouvernement n’est absolument pas revenu sur les politiques migratoires menées par ses prédécesseurs,  il a même travaillé dans une continuité déconcertante. Les pratiques administratives sont par ailleurs toujours aussi disparates, créant de plus en plus d’inégalités.

Si bien que les revendications des Amoureux au ban public sont quasiment inchangées ! En 2007, les couples se battaient en espérant mieux, aujourd’hui les Amoureux au ban public se battent pour éviter le pire…

Pendant dix ans, nous avons multiplié les actions de mobilisation, les alertes, les batailles juridiques aux côtés des couples, les créations en tout genre pour que nos voix soient entendues haut et fort, les événement festifs et militants dont nous avons le secrets.

Des victoires, nous en avons célébré ! Avec soulagement, avec fougue… et nous redoublerons d’énergie pour que les 10 années à venir offrent à chacun.e la liberté d’aimer la personne de son choix et le respect de sa vie de famille quelles que soient les différences de nationalité, d’âge, de sexe ou de religion.

Dans les prochains mois nous reviendrons régulièrement sur les moments forts de ces dernières années, et surtout nous vous inviterons à poursuivre le combat avec nous !

Chaleureusement,

Les Amoureux au ban public.

 

Fév 142017
 

Réseau de soutien aux couples victimes des politiques migratoires belges,  Amoureux, vos papiers ! s’est saisi de la date symbolique de la Saint-Valentin pour faire connaître les difficultés rencontrées par les couples binationaux.

Découvrez sur leur site :

« Vous vous demandez si votre amour est authentique ? Venez passer notre test « Dix questions qui prouvent que vous vous aimez – selon la police et la commune ». Vous voulez en savoir plus sur les obstacles rencontrés par les amoureux avec/sans papiers ? Vous trouverez à notre stand une publication gratuite rassemblant témoignages, analyses et conseils aux couples. Et si vous le souhaitez, les écrivains publics rédigeront également un petit mot doux pour votre prince charmant ou votre dulcinée. »

  • Le Carnet noir de la Coordination contre les Rafles, les expulsions et pour la régularisation consacré pour ce dernier numéro au réseau Amoureux, vos papiers ! (A télécharger gratuitement )

Vous y trouverez une présentation du réseau, des témoignages, des conseils aux couples binationaux de Belgique, avec de belles illustrations et plein d’autres informations !

Amoureux, vos papiers ! un réseau à suivre absolument !!