Jan 152016
 
logo-rue89lyon-V3

Depuis la fin août 2014, les étrangers ne sont plus obligés de dormir devant la préfecture du Rhône pour leur demande de titre de séjour.

Pour remédier aux trop longues files d’attente, le préfet à mis en place un système de prises de rendez-vous sur Internet. Mais le diable se cache dans les détails : pour ceux qui ont déjà un titre de séjour, ce nouveau système peut aboutir à la perte de leurs droits, notamment au travail.

C’est le cas d’Igor. Ce Camerounais de 24 ans est marié à une Française, Agathe. Elle témoigne.

« Avant, c’était la queue à partir de 2 heures du matin »

Nous nous sommes mariés en 2013 au Cameroun. Je suis française et nous nous sommes rencontrés il y a huit ans, l’année de nos 16 ans lors d’un voyages d’échange d’expériences entre lycéens camerounais et français.

Nous avons vécu au Cameroun quelques mois en 2013, puis nous avons décidé de nous marier pour que mon mari rencontre ma famille et mon pays.

En février 2014, il arrivait en France avec un visa et titre de séjour « vie privée et familiale/conjoint de français », après déjà de longues démarches auprès de l’Ofii.

En décembre 2014, nous faisions la queue à 2 heures du matin avec notre dossier de renouvellement de titre de séjour : 7 heures d’attente en plein centre-ville chic de Lyon.

Sous la pluie, avec le stress que le dossier ne soit pas complet.

« Je redoutais de passer une nuit dehors en novembre »

Cette année, nous nous préparions pour recommencer. Aux alentours du mois de septembre 2015, on s’est dit « Bon, préparons les dossiers pour aller a la préfecture dans les prochains mois ». C’est là que mon mari (qui est peintre industriel) a parlé avec un collègue de travail.

Ce dernier l’a informé que dorénavant la préfecture organisait des rendez-vous et qu’il ne fallait plus faire la queue à la préfecture.

Nous étions contents car je redoutais déjà de passer une nuit dehors en novembre comme l’an passé. Je suis allée sur Internet début octobre pour réserver un rendez-vous et, surprise, plus de date disponible avant début février 2015, soit 7 jours après l’expiration du titre de séjour d’Igor.
7 jours de carence, cela voulait dire :

  • l’arrêt de son contrat avec son entreprise d’interim
  • la fermeture de son compte en banque
  • l’arrêt de ses droits Pôle emploi
  • et au pire, il peut être expulsé!
Des délais qui explosent pour obtenir un rendez-vous
Selon les associations et les avocats spécialisés dans le droit des étrangers, si un demandeur se connecte aujourd’hui sur le site de la préfecture du Rhône, il obtient une convocation pour le mois de mai, dans cinq mois. Or pour un renouvellement de titre de séjour, la demande se fait dans les deux mois précédant l’expiration du titre de séjour. C’est un délai légal. Par conséquent, des centaines de personnes qui sont en règle se retrouvent sans papiers durant cette période de carence.
Lire la suite sur le site de Rue89Lyon
Nov 082015
 
Soutenez Mathieu et Jessica !

Mathieu et Jessica, un couple franco-mauricien parents d’une petite fille, se battent pour que Mathieu obtienne le droit de travailler. Soutenez les en rejoignant le groupe « Droit au travail« qu’ils ont fondé sur Facebook ! Voila leur histoire, racontée par Jessica : « J’ai rencontré celui qui deviendra le pére de mon enfant en 2011 à l’île […]

 Publié par le 8 novembre 2015
Nov 052015
 
Expulsion à Angers. La Sénégalaise enceinte refuse de prendre l’avion (Ouest France, 24 juin 2015)

Mariée à un Français, elle a été accompagnée, mardi 23 juin, jusqu’à l’aéroport de Roissy avant d’être relâchée. Appliquant la loi, la préfecture reste inflexible. « Elle avait rendez-vous à 10 h chez sa gynécologue. » À cette heure-là hier, Khady filait vers l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle dans une voiture de police. Cette Sénégalaise de 37 […]

 Publié par le 5 novembre 2015
Sep 212015
 
La FASTI est en danger : "Ne laissons pas couler les immigré.e.s ni les associations qui les soutiennent !"

La Fasti est en danger, N’hésitez pas à la soutenir : télécharger l’appel à dons. Nous reproduisons ci-dessous le communiqué diffusé sur le site de la La Féderation des Associations de Solidarité avec les Travailleuses et Travailleurs Immigrant.e.s (Fasti) « Cher-e-s ami-e-s, cher-e-s camarades,  C’est une bien mauvaise nouvelle que nous devons vous annoncer en cette […]

 Publié par le 21 septembre 2015
Sep 142015
 
Solidarité avec les migrants : S'informer et s'engager !

Alors que le continent fait face à un défi sans précédent avec l’arrivée en Europe de personnes fuyant les conflits qui sévissent dans leur pays, alors que les politiques peinent à organiser un accueil digne, la population européenne a l’opportunité d’agir ! Le mouvement des Amoureux au ban public se doit d’exprimer sa solidarité avec […]

 Publié par le 14 septembre 2015
Août 172015
 
Rapport "Retour en France des Français de l’étranger"

Dans un rapport remis à Manuel Valls en juillet 2015, la sénatrice Hélène Conway-Mouret pointe les nombreuses difficultés rencontrées par les expatriés français qui souhaitent revenir vivre en France. Il y aurait actuellement entre 2,1 et 2,5 millions d’expatriés français et 220 000 d’entre eux sont revenus en France en 2014. Pour faciliter ces retours, […]

 Publié par le 17 août 2015
Août 142015
 
Manifester contre les centres fermés en Belgique : une action politique impossible ? - Blog Médiapart - 07 Août 2015

Les Amoureux au ban public ont eu à plusieurs reprises l’occasion de relayer les témoignages de couples belgo-étrangers sur leur site. De l’autre côté de la frontière, les amours binationales n’échappent pas non plus aux difficultés administratives… Aujourd’hui, nous relayons le billet de Léa Lemaire (Blog Médiapart) qui raconte la tentative de mobilisation de couples […]

Juil 112015
 
Jamais marié et renvoyé au Sénégal

Les associations de défense des sans-papiers comme ses amis français ont tout tenté. Mais en vain. Lundi, Thierry, jeune ressortissant sénégalais, dans le Tarn depuis quatre ans, était renvoyé dans son pays d’origine. Un pays où selon ses soutiens, il n’a plus de famille. Sa maman, son demi-frère handicapé, sa demi-sœur vivent à Saint-Sulpice. Des […]

 Publié par le 11 juillet 2015
Juin 122015
 
Politique migratoire : le Président refuse le dialogue avec la société civile

Action collective Face aux drames en Méditerranée et à la situation actuelle en France notamment, plus de cent ONG, associations, syndicats, mouvements et réseaux ont signé un Appel dénonçant le traitement des personnes migrantes sur le territoire français. La demande a également été faite au Président de la République d’ouvrir un espace de concertation afin […]

 Publié par le 12 juin 2015