Avr 172012
 
image.temoignage

Comment témoigner de toutes ces démarches, dont nous ne sommes qu’à mi chemin?

Comment témoigner de devoir vivre en l’absence du fils de mon mari qui à 5 ans vit avec une cousine au pays ?

En racontant cette employée de la préfecture qui, lorsque j’explique être là pour accompagner le père de mes enfants me demande à cinq reprises « Vous êtes sûre qu’il est le père ? » ? Ou cette autre employée qui, en voyant notre déception devant un énième titre de séjour de un an, nous rabroue sèchement « au moins vous avez l’autorisation de travail, vous n’avez pas à vous plaindre ! Vous aurez les dix ans quand vous aurez un cdi ! » ?

Un cdi ? Avec un titre de un an ? Nous sommes donc sur un banc, au milieu de la route. Nous sommes parvenus à nous marier -et cela au prix du siège de notre mairie- et peut être, peut être qu’un jour nous réussirons également à réunir notre famille.

Est ce que cela se fera en France, par contre, je finis par me le demander…

 Publié par le 17 avril 2012