Déc 262011
 
image.temoignage

J’ai rencontré mon mari alors qu’il faisait ses études en Allemagne et que moi j’habitais en France. Son visa venait d’expirer.

Il rentre au Maroc pour qu’on entame les démarches. Or, je suis tombée enceinte, j’ai accouché de notre fils en juillet 2008. Je repars au Maroc, demande de ccm en novembre 2008, en janvier 2009 je repars pour nous marier. Là, les autorités marocaines me compliquent tout: à cause de notre enfant, il me faut un acte comme quoi on était mariés ensemble avant. Mai 2009, on dépose le dossier au consulat pour transcription de notre mariage. En décembre 2009, je reçois un courrier du consulat me disant que mon dossier est transféré au procureur pour motif que mon acte de mariage produit des effets de façon rétroactive, ce qui n’a pas d’équivalent en droit français (mon dieu c’est quoi ça). Depuis, j’ai su que mon dossier est chez le procureur. En juin 2010, aucune lettre de leur part. Notre fils grandit, il a maintenant 2 ans et 4 mois et dieu sait quand il va vivre avec son père. Encore des fêtes qui s’approchent seule, loin de mon mari que j’aime tant. Pourquoi? ça, c’est injuste.

Désolé, les commentaire sont désactivés pour l'instant.