Mai 302016
 
image.temoignage

Envie d’ajouter mon témoignage sur la situation des étrangers en situation irrégulière à Marseille. Mon ami est Malien. Entré en France de manière illégale, nous nous sommes rencontrés grâce à un ami commun. Nous sommes très amoureux, nous ne sommes plus des enfants et nous souhaitions nous marier. La mairie de Marseille, voyant que son passeport n’avait pas de visa, nous a directement annoncé et à deux reprises que le procureur serait immédiatement saisi dès que nous ramènerions le dossier complet, sans même un quelconque interrogatoire! L’agent nous a également demandé la photocopie de toutes les pages du passeport (je ne sais pas si cela est normal ou pas).

Nous avons continué les démarches et étions dans l’attente de son acte de naissance lorsqu’il s’est fait interpeller par la police aux frontières en sortant de la mosquée le vendredi 29 avril dernier. Il est actuellement retenu au Centre de Rétention Administrative (CRA) de Marseille. Le Préfet et le Juge des libertés lors de son audience lui ont demandé de s’expliquer sur notre relation. Lui, ayant du mal à s’exprimer, a été compris à l’envers de ce qu’il souhaitait dire, et a provoqué fous rires et moqueries de la part des représentants des institutions françaises ! Il n’a même pas pu s’expliquer correctement ! Pour ma part je trouve ça honteux !

En ce qui nous concerne, si jamais il était reconduit à la frontière, je partirais au Mali le rejoindre et l’épouser, même si cela demande des moyens importants que je n’ai pas ! Mais au-delà de notre cas je souhaite vivement me battre et agir à vos côtés pour aider d’autres couples dans notre situation et face à des agents de l’Etat qui feraient un peu trop de zèle !

Le 19 mai comme tous les matins depuis le 29 avril, je me suis rendue au CRA à 8h (pour ouverture des portes à 10h ou 10h15 alors que l’ouverture officielle est à 9h30 !). Ce jour-là, les services de police avaient décidé qu’il n’y aurait pas de visite le matin. Comme je patientais déjà depuis presque 2h j’ai décidé de rester devant et j’ai attendu une personne de Forum Réfugiés pour au moins obtenir une raison car il me semblait que la police ne respectait pas les droits de mon compagnon en nous refusant le parloir. Avec Forum Réfugiés nous avons fait une action devant le Juge des libertés le jour même, qui a rendu une décision de rejet, sans audience. Le lendemain nous avons gagné en appel et il a été libéré !!! Voilà pour la fin de son histoire au CRA. Nous savons bien par contre que ce n’est que le début mais nous sommes prêts à aller jusqu’au bout et à nous battre !

Avr 112016
 
" C'est une injustice totale, orchestrée par des politiques véreux qui ne pensent qu'à évincer le maximum de personnes de leur territoire ! "

Je suis Française, j’ai bientôt 34 ans, je suis mariée à un homme bangladais de 27 ans. Nous sommes ensemble depuis deux ans, mariés depuis un ans et trois mois. Jusque là, nous vivions en Angleterre mais après un rendez-vous au Home Office pour sa demande de « residence card » tout a basculé. En effet le […]

Août 142015
 
"Deux ans et demi qu'on nous empêche d'être heureux"

Comment commencer ce roman qui n’en finit plus?! Tout a débuté début mai 2011, époque à laquelle par le plus grand des hasards, puisque étant en pleine séparation du père de ma fille, je n’avais nullement l’envie de rencontrer qui que ce soit, mais le destin en avait décidé autrement, j’ai rencontré mon mari Après […]

Déc 172014
 
"et qui s'occupera de ma femme si je repars pour plus d'un mois en Algérie ?"

Quelle ne fut ma surprise lorsqu’on m’a dit que je n’y avais pas droit étant algérien… Tout commence lorsque je rencontre Alexandra, 23 ans, le 20 juillet 2014. J’étais sans papiers mais entre nous ce fut le coup de foudre. J’étais sans papiers à Paris et elle une rouennaise. Très vite on s’installe ensemble chez […]

 Publié par le 17 décembre 2014
Déc 112014
 
Belgique : "J'imagine déjà les arguments dénués de sens qu'ils vont trouver pour refuser"

Les couples franco-étrangers ne sont pas les seuls à subir les multiples obstacles de l’administration.  Ailleurs en Europe,  les politiques migratoires visent aussi les familles binationales. Nous  relayons aujourd’hui le témoignage de Gloria, belge et amoureuse : « Elyes et moi nous sommes rencontrés en mai 2012 alors que j’étais en vacances en Tunisie avec mon […]

 Publié par le 11 décembre 2014
Nov 192014
 
"Je n'avais pas besoin de ce mariage pour l'aimer et qu'il m'aime"

J’ai rencontré Miloud à la fin de l’année 2013. J’étais séparée, lui sans papier algérien. J’ai 15 ans de plus que lui. Fin février il s’est installé chez moi. Mon divorce a pris du temps et n’a été prononcé que mi-septembre. Donc sans attendre davantage nous déposons notre dossier de demande de mariage. Le maire […]

Sep 252014
 
"Si nous avons obtenu notre droit, juste celui de la république française, vous me laissez flottant, dans un vide sidérant, sidéral"

Ma lettre à Mesdames et Messieurs les Représentants de La France,     Alors j’ai pris avec moi, com-pris par ma chair douloureuse et ma pensée bousculée submergée par l’émotion ; ce qu’était d’être un Etre de peau noire, la « différence » dites vous… Se marier, un droit en France pour tous, signifié à nouveau […]

 Publié par le 25 septembre 2014
Juin 242014
 
"Je témoigne aujourd'hui pour crier haut et fort à l'injustice, à ses multitudes d'erreurs administratives qui bafouent les droits au mariage, aux enfants et donc à l'amour"

Je m’appelle Audrey,  je suis française,  j’ai rencontré Faycal en 2011 dans notre petite ville en France, il est tunisien. Dès notre rencontre, nous sommes tombé éperduement amoureux l’un de l’autre, l’amour ça ne se contrôle pas et ignore les lois … sauf que … Cela fait plusieurs mois que nous nous côtoyons, on s’apprivoise […]

Mai 272014
 
"Je tiens à apporter mon soutien à tout ces couples qui s'aiment mais connaissent des difficultés inacceptables."

Je tiens à apporter mon soutien à tout ces couples qui s'aiment mais connaissent des difficultés inacceptables. Ma fille de 26 ans vient d'épouser un homme, de son âge, rencontré lors d'un voyage humanitaire au Togo, après ses études. Ravie de son bonheur, de son ouverture d'esprit et de sa relation, que j'ai encouragée, nous […]