Sep 142015
 
portevoixUne1

Alors que le continent fait face à un défi sans précédent avec l’arrivée en Europe de personnes fuyant les conflits qui sévissent dans leur pays, alors que les politiques peinent à organiser un accueil digne, la population européenne a l’opportunité d’agir !
Le mouvement des Amoureux au ban public se doit d’exprimer sa solidarité avec les demandeurs d’asile et les migrants en relayant les informations qui vous permettrons de mieux comprendre la situation ainsi que quelques pistes pour celles et ceux qui ont l’envie et le pouvoir d’agir.

Les liens sont en rouge !

Des mises à jour seront effectuées au fil des jours

S’INFORMER :

– INTERVIEW à lire sur Les Echos.fr Le démographe François Héran décrypte pour « les Echos » les ressorts et l’origine des désaccords entre pays européens sur l’accueil des réfugiés. Malgré ses discours volontaristes, la France n’est, « dans les faits », pas « une grande terre d’asile » montre-il, chiffres à l’appui. Face à l’urgence actuelle, il estime que séparer « immigration économique et immigration de refuge n’a plus de sens ».

– Un ARTICLE à lire sur le site du nouvelobs.com : « Réfugiés : les chiffres qui disent l’ampleur de la crise » : Pays d’origine des réfugiés, terres d’accueil en Europe et dans le monde, nombre de demandeurs d’asile… « L’Obs » fait le point sur les chiffres clés de la crise des migrants.
– Un ARTICLE à lire sur le blog « les mots démons » de Rue89 : « Réfugiés », « migrants » ou « clandestins » ? Les mots comptent

– Deux ARTICLES à lire sur le site de Médiapart : « #OpenEurope. L’indignité française » / « Malgré le « mur », la Hongrie est plus que jamais traversée par les migrants »

– Un ARTICLE du Monde.fr : « la France est-elle toujours une terre d’accueil ? »

-Un REPORTAGE à écouter sur RFI : « Migrants, de la Serbie à l’Autriche via la Croatie et la Hongrie »

– Un MINI SITE de la Cimade, réalisé au moment des élections européennes pour comprendre la situation en prenant un peu de recul : « Migrants en danger, l’Europe à la dérive : Réagissons ! »

– Des ARTICLES et VIDEOS présentés à la rubrique DESINTOX du site Libération et de l’émission 28 MINUTES d’ARTE : Immigration, cinq intox et rodomintades de Sarkozy / L’ONU et la Commission européenne organisent-elles la submertion migratoire du continent / L’Europe et la misère du monde (vidéo) / L’accueil de migrants en Europe (vidéo)

– Un Roman : Les Irréguliers, de Patrick Autréaux

S’ENGAGER :

– Une liste d’associations dont le travail et les actions sont peu connues, qui sont allées à la rencontre de ceux qui souhaitent s’engager et proposer leur aide lors de la journée du 12 septembre organisée au musée de l’histoire de l’immigration : à retrouver sur le site histoire-immigration.fr
– Une PÉTITION à signer, lancée par Amnesty International : « Des visas pour les réfugiés »
– Un ARTICLE de Francetvinfo.fr : « Crise des migrants : a-t-on le droit d’accueillir un réfugié chez soi ? »

– Une Marche de la Dignité et contre le Racisme à Paris le 31 Octobre 2015 à 14h au départ de Barbès

 Publié par le 14 septembre 2015
Mai 142013
 
logo de l'autre cote

 Plus de 4 millions de kilomètres carrés, presque un demi milliard d’habitants, une trentaine de langues officielles et une grande peur : être au milieu de milliers de migrants qui cherchent une vie plus digne, un espoir, ou bien tout simplement à voyager. C’est l’Europe. Plus encore, c’est la Forteresse Europe.

Plus qu'un simple film, De l'Autre Côté a pour volonté d’enquêter sur :

– la situation à Lampedusa suite aux révolutions arabes de 2011 (Episode 1),

– sur l’externalisation des politiques migratoires des pays Européens aux pays d’accueil ou de transit (Episode 2),

-sur la pensée d’Etat produite sur l’immigration (Episode 3) ; 

– et enfin sur la perspective d’un monde sans frontière annoncée par l’article 13 de la déclaration universelle des droits de l’homme (Episode 4).

Un site dédié permet aux internautes d'approfondir certaines thématiques en visionnant des épisodes complémentaires ou en parcourant une sélection d’articles, de livres ou de films. Cette démarche s’inscrit dans une volonté de parler des migrations autrement qu’en mobilisant les peurs et le rejet de l’autre.

De l'Autre Côté est produit par l'association Osons Savoir, et est soutenu par la Fasti, la Cimade, la Ligue des Droits de l'Homme, Ritimo, les Amoureux au Ban Public, Attac et les réseaux Terra et Migreurop.