Sep 252013
 
image.temoignage

Je ne suis pas une fine plume mais on voulait vous remercier par cette lettre.

On voulait vous faire part de notre reconnaissance pour votre travail et pour vos encouragements qui nous ont permis de régulariser notre situation administrative qui paralysait au quotidien.

« Vous avez été là quand l'administration française nous a fait comprendre que notre amour serait compliqué à faire valoir à leurs yeux ! »

« Vous avez été là quand l'administration française nous a laissés dans le brouillard de nos droits pour régulariser notre situation. »

« Vous avez été là pour nous encourager quand l'administration française nous a laissés pendant des mois sans nous faire part de l'évolution de notre dossier. »

« Vous avez été là pour nous aider à nous organiser pour accéder aux guichets de la Préfecture de Bobigny. »

« Vous avez été là pour nous rassurer de ne pas vivre dans la psychose du contrôle de police qui aurait pu nous séparer à jamais. »

Ce qui nous a le plus exaspéré mais aussi encouragé en vous rencontrant, est de constater qu'on était plein de couples à vivre les mêmes galères, les mêmes angoisses et le même stress que nous.

Aujourd'hui, nous vous disons merci parce que grâce à vous, nous vivons une romance parce que notre situation est réglée depuis 1 an demi. L’arrivée de Kenya, notre magnifique fille métissée par nos deux origines est venue parfaire le tableau.

Ne lâchez rien !!!

Kévin et Gnagalé

 Publié par le 25 septembre 2013