Jan 242013
 
stop_expulsion

Claude N. Z., un ressortissant camerounais, doit être expulsé jeudi 24 janvier dans la matinée, en dépit du fait qu'il est pacsé avec une française depuis sept mois.

 

Claude est rentré en France, de façon régulière, en décembre 2010. Il rencontre Carine en janvier 2012, par l'intermédiaire d'une amie commune. Quelques semaines plus tard, Claude emménage avec Carine à Nancy. Le jeune couple se pacse le 21 mai 2012.

 

Le 15 janvier dernier, la vie de Claude et Carine bascule : le préfet de Seine-Saint-Denis prononce l'éloignement de Claude (OQTF) et le place au centre de rétention de Vincennes. Les recours de Claude ont été rejetés et son expulsion doit intervenir jeudi 24 janvier dans la matinée.

 

Bien qu'elle ne remette pas en cause la réalité de la vie familiale qui unit Claude et Carine, l'administration a décidé de les séparer, refusant par la même à une citoyenne française le droit de vivre avec l'homme qu'elle aime dans son propre pays.

 

Le mouvement des Amoureux au ban public condamne fermement l'expulsion de Claude N. Z. et rappelle que l'article 8 de la CEDH impose le respect au droit à une vie privée et familiale.  

 Publié par le 24 janvier 2013

Désolé, les commentaire sont désactivés pour l'instant.